Éloignement, coût des études 620x312

Pour préparer l’entrée de votre enfant dans l’enseignement supérieur, il est important, dès l’année de Terminale, de se renseigner sur les aides financières, les logements, les transports…

Pour toute demande de bourses et/ou de logement universitaire, votre enfant devra constituer un dossier social étudiant.

Cliquez sur chaque titre pour en savoir plus.

Financer ses études

Les bourses

Les bourses de l’enseignement supérieur

Les bourses sur critères sociaux sont destinées à aider les étudiants à financer leurs études dans une formation de l’enseignement supérieur. Elles sont accordées aux étudiants de moins de 28 ans en fonction des revenus des parents, du nombre d’enfants à charge, de l’éloignement domicile-lieu d’études et du diplôme. Pour en bénéficier, votre enfant doit être présent à tous les cours et aux examens.
Le montant de cette bourse est variable, il va de l'échelon 0 qui correspond à la prise en charge des frais d’inscription et de la sécurité sociale à l'échelon 7 qui correspond à la somme maximale de 5 551 € (rentrée 2017). La bourse est versée mensuellement aux étudiants sur dix mois.  

Pour en savoir plus, consultez le site simulateur de bourse et le site du ministère de l'Enseignement supérieur : Bourses et aides sociales.

Les étudiants en situation de handicap peuvent bénéficier des bourses de l’enseignement supérieur pendant trois années supplémentaires (après la fin de leurs études).

La demande de bourse se fait via le dossier social étudiant. La demande se fait, en ligne, sur le site du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) de l’académie via www.messervices.etudiant.gouv.fr du 15 janvier au 31 mai de l'année de Terminale de votre enfant. Cette demande est à renouveler chaque année.

L’aide au mérite

Cette aide est un complément versé aux boursiers qui ont obtenu une mention "très bien" au baccalauréat.

Les prêts et les aides

Afin de faciliter l’accès de votre enfant à l’emprunt, un système de prêts bancaires garantis par l’État, sans caution ni conditions de ressources, est proposé par des banques (la Société générale, le Crédit mutuel, le CIC, les banques populaires et les caisses d’épargne du groupe BPCE).
Le montant maximal du prêt s’élève à 15 000 €.

D’autres aides existent. Renseignez-vous auprès du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) et/ou des établissements de formation.

Se loger

En résidence universitaire

Le Crous propose à proximité des lieux d’études, sous conditions de ressources, des logements en résidences universitaires (chambres, studios, appartements, seul ou en colocation).
Le Crous propose pour les étudiants en situation de handicap des logements adaptés.

D’autres moyens de se loger

Si vous recherchez pour votre enfant une résidence privée ou un logement indépendant proposé par des particuliers, différents sites recensent les offres de logement, notamment le site de la centrale du logement étudiant gérée par le Crous (Lokaviz), et le site du réseau information jeunesse.

Vous pouvez également vous rapprocher des agences immobilières, des foyers d'étudiants ou de jeunes travailleurs et des auberges de jeunesse. Vous avez aussi la possibilité de consulter les petites annonces pour des logements indépendants ou chez l’habitant, ainsi que les sites internet des collectivités qui mettent à disposition des informations pratiques sur le logement.

Les aides financières au logement

La CAF (Caisse d’allocations familiales) propose différentes aides : l’ALS (Allocation de logement sociale) et l’APL (Aide personnalisée au logement).

Ces aides vous permettent de réduire le montant de votre loyer.

Pour en savoir plus, consultez le site de la CAF et le portail numérique des démarches et services de la vie étudiante.

Si vous ne pouvez pas fournir de caution locative au propriétaire du fait de votre situation familiale ou personnelle, votre enfant peut bénéficier de la caution locative étudiante.

Pour en savoir plus, consultez le site de la centrale du logement étudiant gérée par le Crous (Lokaviz).

Pour faire vos demandes de bourses et/ou de logement, il faut constituer un dossier social étudiant. La demande se fait, en ligne, sur le site du Crous de l’académie via www.messervices.etudiant.gouv.fr du 15 janvier au 31 mai de l'année de Terminale de votre enfant. Cette demande est à renouveler chaque année.

Se restaurer

Des restaurants universitaires permettent à votre enfant de bénéficier de repas complets et variés à tarif réduit.

En général, les restaurants universitaires sont accessibles aux étudiants en situation de handicap.

Se déplacer

Entrer dans l’enseignement supérieur peut vouloir dire aussi s’éloigner du domicile familial. Il est donc essentiel de se renseigner sur les transports pour faciliter au mieux les trajets. Des dispositifs existent pour vous aider à financer les déplacements de votre enfant. En effet, les régions, les départements ou les villes peuvent proposer pour l’utilisation de transports en commun une prise en charge financière partielle des frais de transport ou des abonnements à tarif réduit.

Les frais de transport des étudiants en situation de handicap et ne pouvant utiliser les transports en commun sont pris en charge par les départements ou par le syndicat des transports en Ile-de-France.

Préserver sa santé

La sécurité sociale étudiante

L'inscription à la sécurité sociale étudiante est obligatoire. Elle se fait auprès du service de scolarité de l’établissement de formation.

Votre enfant devra choisir parmi :
La mutuelle des étudiants (LMDE)
L’une des mutuelles membres du Réseau national des mutuelles étudiantes de proximité

Les mutuelles complémentaires

Votre enfant a la possibilité d’adhérer à une mutuelle étudiante lors de son inscription auprès du service de scolarité de l’établissement.
Elle n’est pas obligatoire mais fortement recommandée pour compléter les remboursements non pris en charge par la sécurité sociale.

 

Trouver un job

Pour financer ses études votre enfant a la possibilité d'avoir un job "d’étudiant". Il existe des structures qui proposent des emplois pour les étudiants.

Le service "jobs" du Crous

La centrale du job étudiant, Jobaviz, gérée par le Crous, diffuse de nombreuses offres d'emploi proposées par le Crous, des entreprises, des collectivités, des associations, des particuliers. Jobaviz met à votre disposition des "fiches métiers" de jobs étudiants présents sur le site, à l’année ou saisonniers, en CDD ou CDI... Pour obtenir les coordonnées des employeurs, il faut justifier du statut d’étudiant et s’inscrire sur le site Jobaviz.

Le réseau information jeunesse

Le CIDJ (Centre d'information et de documentation jeunesse), le CRIJ (Centre régional information jeunesse), les PIJ (Point information jeunesse), et les BIJ (Bureau information jeunesse) proposent tout au long de l'année des pistes de recherche d'emploi et une aide à la rédaction des CV et lettres de motivation.

Pour en savoir plus, consultez le site du réseau information jeunesse.

Les emplois d’assistants d’éducation

Les académies proposent des postes d’assistants d’éducation pour intervenir dans les écoles, les collèges et les lycées. Leur mission consiste principalement à surveiller et encadrer les élèves durant le temps scolaire : études et permanences, internat, réfectoire, surveillance des locaux, récréations, accès et portails. Ils travaillent en équipe et sont en lien direct avec le CPE (conseiller principal d’éducation) en collège et en lycée.
Pour plus d’information sur le métier d’assistant d’éducation et pour connaître les modalités de recrutement consultez le site internet du Rectorat de votre académie.

 

Tout au long de l’année de Terminale, des interlocuteurs sont à votre écoute pour vous conseiller face aux questions liées à l’éloignement et au coût des études, mais aussi pour aider votre enfant à construire son projet et à le réaliser.
Consultez l'onglet "Aider mon enfant à faire ses choix : Qui peut nous aider ?" .