Voie générale et technologique, voie professionnelle, quelles différences ?

Cliquez sur chaque image pour en savoir plus.

La voie générale et technologique

 

Votre enfant choisit de poursuivre ses études dans la voie générale et technologique. 
Comment s’organisent les cours ? Quels sont les diplômes préparés ?

La voie générale et technologique prépare au bac général ou à un bac technologique en trois ans. Votre enfant entrera en classe de Seconde, puis en classe de Première et enfin en classe de Terminale. L’objectif de ce diplôme est de poursuivre des études supérieures en deux, trois, cinq ans ou plus. La voie générale et technologique ne permet pas une insertion professionnelle immédiate après l’obtention du bac.

La voie générale propose un enseignement général approfondi, théorique et abstrait. Votre enfant sera amené à analyser, synthétiser, argumenter, rédiger...
Le bac général se compose d’enseignements communs à tous les élèves et d’enseignements de spécialité choisis par votre enfant.
Le choix de la voie générale se fera pendant la première année de lycée, au 3e trimestre de la classe de Seconde.

La voie technologique se caractérise par un enseignement à la fois général et appliqué à un domaine particulier. Cet enseignement technologique passe par l’expérimentation.
Votre enfant aura le choix entre huit bacs technologiques correspondant chacun à de grands secteurs d’activités : agriculture, industrie, gestion-commerce, santé…
Le choix de la série de bac se fera pendant la première année de lycée, au 3e trimestre de la classe de Seconde excepté pour le bac musique et danse qui est uniquement accessible après une 2de spécifique. Pour le bac en hôtellerie-restauration, il est conseillé de suivre une Seconde STHR.

La classe de Seconde générale et technologique

 

Votre enfant va suivre les mêmes matières qu’au collège et il va également découvrir d’autres enseignements.

Votre enfant peut également, selon sa capacité de travail, ses centres d’intérêt et son projet d’études, choisir au plus deux enseignements optionnels (un enseignement optionnel général et/ou un enseignement optionnel technologique). Le choix de ces nouvelles matières ne détermine en rien sa poursuite d’études vers un bac en particulier. Ils ont pour but de lui faire découvrir de nouvelles disciplines ou de poursuivre un enseignement déjà suivi au collège. Ces enseignements peuvent l'aider à choisir sa voie en classe de Première.

Attention, ces enseignements ne déterminent pas le choix de la voie d’orientation que votre enfant devra formuler durant son année de Seconde.

À l’issue de la classe de Seconde, votre enfant devra choisir une orientation. Il peut choisir de poursuivre ses études, dans la voie générale en Première puis en Terminale générales ou dans la voie technologique en Première puis en Terminale technologiques.

Pour en savoir plus, consultez Le programme de la seconde générale et technologique .

Deux exceptions : la Seconde spécifique musique et danse et la Seconde spécifique hôtellerie restauration

Après la 3e, votre enfant peut choisir une Seconde spécifique, s’il souhaite préparer un bac "techniques de la musique et de la danse" ou un bac "sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration".
L'admission en Seconde spécifique se fait sur sélection (dossier, entretien, tests d'aptitudes...). Votre enfant suivra 12 à 16 heures de cours consacrés à des enseignements technologiques en rapport avec la spécialité du diplôme préparé.

 

Le bac général

 

La voie générale propose un enseignement général approfondi, théorique et abstrait. Votre enfant sera amené à analyser, synthétiser, argumenter, rédiger...

En fonction de son projet, votre enfant suivra en classe de Première les trois enseignements de spécialité qu’il aura choisi dès la fin de la classe de Seconde puis deux enseignements de spécialité en classe de Terminale. Ces enseignements de spécialité correspondent aux disciplines qu’il souhaite approfondir et le prépare à l’enseignement supérieur.

Ce bac aboutit à des études supérieures de trois à cinq ans voire plus, en université (licence puis master), en classe préparatoire aux grandes écoles, en école d’ingénieurs ou de commerce, en école spécialisée (santé, social, communication, art…).

Pour en savoir plus, consultez la page du site Onisep sur le Baccalauréat général : qu'est-ce qui change ?

 

Les bacs technologiques

 

La voie technologique se caractérise par un enseignement à la fois général et technologique appliqué à un domaine particulier. Cet enseignement technologique repose sur des expérimentations, sur des travaux pratiques en laboratoire, en salle d'informatique souvent en demi-classe. L’utilisation en classe de l’ordinateur et de logiciels spécifiques au travail demandé est incontournable.

Il existe huit séries de bacs technologiques :
STAV : sciences et technologies de l'agronomie et du vivant, qui permet de travailler dans l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, l’environnement, le commerce, le tourisme vert…
STD2A : sciences et technologies du design et des arts appliqués, pour étudier l’architecture intérieure, le design industriel, la publicité, l’édition, la mode…
STI2D : sciences et technologies de l’industrie et du développement durable, pour continuer dans les secteurs industriels comme le BTP (bâtiment et travaux publics), les énergies et le développement durable, la construction navale, ferroviaire et aéronautique, la maintenance, les matériaux, la mécanique, l’audiovisuel, l’électronique, l’informatique, les télécoms, le numérique…
STL : sciences et technologies de laboratoire, pour travailler dans les laboratoires de mesure et de contrôle, les ateliers de production, le paramédical…
STMG : sciences et technologies du management et de la gestion, pour continuer principalement en gestion, commerce, communication des entreprises, assistanat de direction, comptabilité, tourisme…
ST2S : sciences et technologies de la santé et du social, pour poursuivre dans les secteurs du social ou du paramédical.
STHR : sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration, pour travailler dans le secteur de la gestion hôtelière, les services d’accueil ou d’hébergement et le tourisme.
TMD : techniques de la musique et de la danse, pour se diriger vers le domaine du spectacle en tant que pianiste, compositeur, danseur, chorégraphe… mais aussi dans l’enseignement, l’animation socioculturelle, la gestion des spectacles…

L’admission en classe de Première TMD se fait uniquement après une Seconde spécifique.
L'admission en classe de Première de la série STHR se fait après une Seconde spécifique. Elle est aussi possible après une Seconde générale et technologique avec une remise à niveau les premières semaines.

Les élèves choisissant la voie technologique poursuivent généralement leurs études pendant deux à trois ans après le bac. Ils préparent principalement un DUT (diplôme universitaire de technologie), un BTS (brevet de technicien supérieur), qui peut être suivi d'une licence professionnelle.

Pour en savoir plus, consultez la page du site Onisep sur Les bacs technologiques .

La voie professionnelle

 

Après la 3e, votre enfant peut aussi poursuivre ses études dans la voie professionnelle. Choisir la voie professionnelle, c’est choisir d’apprendre un métier.

75% des enseignements seront professionnalisants : beaucoup de manipulations, de travaux pratiques, et des périodes en entreprise qui visent à l'acquisition d'un savoir-faire et des connaissances spécifiques à un domaine particulier.
En plus des périodes en entreprise et des enseignements professionnels, votre enfant suivra un enseignement général tel que du français, des mathématiques, de l'histoire-géographie, des langues étrangères...

Votre enfant pourra préparer soit un bac professionnel, en trois ans, soit un CAP (certificat d'aptitude professionnelle), en deux ans. Ces deux formations peuvent se suivre en lycée professionnel ou dans un CFA (centre de formation d’apprentis) s’il choisit l’apprentissage.

Attention, une réforme de la voie professionnelle est en cours.

CAP ou Bac pro ?

 

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est le premier niveau de qualification
Il se prépare  de manière générale en 2 ans après la classe de 3e. En fonction de la situation de l’élève, il peut aussi être préparé en 1 ou 3 ans.
Le but de ce diplôme est de former des ouvriers qualifiés pour un métier précis.
Il existe près de 200 spécialités de CAP.
Le CAP prépare à une entrée directe sur le marché du travail.
Des poursuites d’études en bac professionnel du même domaine sont néanmoins possibles. D’autres formations sont également accessibles, notamment les mentions complémentaires, les brevets professionnels….

Pour en savoir plus, consultez sur le site de l'Onisep la page sur Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) .

Le bac professionnel se prépare en trois ans après la classe de 3e.
Ce diplôme permettra à votre enfant d’entrer directement dans la vie professionnelle en tant que technicien. Il pourra également poursuivre ses études vers un BTS (brevet de technicien supérieur). D’autres formations sont également accessibles, notamment une MC (mention complémentaire), un BP (brevet professionnel), une FCIL (formation complémentaire à initiative locale)...
Il existe près de 80 spécialités de bacs pro. Certaines sont proposées dès la classe de 2de professionnelle ; les autres forment les familles de métiers. A ce jour, on compte trois familles de métiers : Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics, Métiers de la relation clients et Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique. C’est seulement en fin de 2de que le choix de la spécialité intervient.

Pour en savoir plus, consultez sur le site de l'Onisep la page sur Le bac professionnel .

 

Où se prépare le CAP ou le Bac pro ?

 

Ces deux formations sont proposées en LP - lycée professionnel (à temps plein ou en apprentissage) ou en CFA - Centre de formation d’apprentis (apprentissage).

Si votre enfant choisit de préparer son diplôme à temps plein en lycée professionnel, il suivra des cours au lycée et aura des périodes de stage en entreprise appelées "périodes de formation en milieu professionnel" : 12 à 14 semaines selon la spécialité du CAP et 18 à 22 semaines sur les 3 ans de Bac professionnel.

Pour en savoir plus, consultez  Mon enfant est en CAP , Mon enfant est en bac pro

Si votre enfant est intéressé par l’apprentissage, il devra trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage. Il sera alors salarié de cette entreprise et sera rémunéré. Il alternera les périodes de formation en établissement (en LP ou en CFA) et les périodes de formation en entreprise. Le rythme d’alternance est variable mais globalement, le temps passé en établissement de formation et en entreprise est équivalent.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique Faire des études en apprentissage .

 

Pour en savoir plus sur les études après le collège, les métiers, les établissements, il existe des temps forts durant l'année de 3e.
Consultez l'onglet "Après la 3e : Les temps forts de l'orientation" .